Troc moto

Quels sont les risques en cas de non respect du controle technique ?

Si vous ne souhaitez pas payer une amende controle technique ou encore subir l'immobilisation de votre véhicule, il vous est indispensable de connaître toutes les règles applicables. En effet, vous risquerez d'être pénalisé si vous ne suivez pas les normes. Les voitures concernées sont les voitures particulières ou encore VP ainsi que les utilitaires légers et les camping-cars qui pèsent moins de 3.5 tonnes. Si votre voiture est déjà plus de quatre ans, il vous est indispensable de faire un contrôle technique tous les deux ans dont le premier doit être effecté six mois avant le quatrième anniversaire de la première circulation de votre véhicule. Si vous achetez une voiture neuve, vous pouvez alors attendre encore trois ans et demi pour effectuer votre contrôle. Dans le cas d'une voiture d'occasion, vous devez savoir que ce qui compte n'est pas le jour de la prise de possession du véhicule mais la première mise en circulation de cette dernière. Dans ce dernier cas, vous devez alors demander à votre vendeur la preuve d'un contrôle technique réalisé il y a moins de six mois. Vous aurez besoin de cette preuve pour avoir la carte grise ou le certificat d'immatriculation. Notons que le prix moyen d'un contrôle technique se situe entre 60 et 70 euros. N'hésitez donc pas à faire une comparaison.

Les amendes et sanctions

Si vous faites un défaut de contrôle technique, vous serez exposé à une amende mais aussi à la confiscation de votre carte grise. Si vous ne remplissez donc pas les conditions requises, vous aurez à payer une contravention si jamais vous êtes contrôlé par un agent de police ou encore un agent de la gendarmerie. Cette amende varie entre 135 euros et 750 euros. Il s'agit de la contravention de quatrième classe. Elle est aussi valable pour les contrôles techniques jamais effectuées, périmées ou dépassées. Mais pas seulement !

Il y a aussi la fiche de circulation provisoire. En effet, il est aussi possible que les forces de l'ordre immobilisent votre véhicule en retenant votre certificat d'immatriculation pendant une semaine environ. En échange, vous devrez circuler avec une fiche de circulation provisoire pour pouvoir effectuer votre contrôle technique. Vous devez alors présenter un PV prouvant que vous avez bien passé l'examen mécanique avant de recevoir votre carte grise.

Donnez un message à propos ce commentaire

Les publications similaires de "Actu Moto"

  1. 6 Nov. 2018Voici les villes concernées par la vignette critair92 clics
  2. 10 Oct. 2018Reprise de voiture avec Glinche Automobiles132 clics
  3. 8 Sept. 2018Trouvez votre stage de scooter sur Paris168 clics
  4. 16 Mars 2017La trottinette électrique connait beaucoup de succès en France1233 clics